Bull Distributeur de billets (1981) ou ATM
 

5,3

Modèle du premier distributeur du réseau belge Bancontact.
(partie visible par l'utilisateur en métal brillant)

Les ATM, automates bancaires, apparurent en Europe peu après 1980. Au départ, ils n'étaient installés que dans des lieux publics et ne servaient qu'à distribuer des billets de banque.

La société française Transac avait développé une série de distributeurs de billets, basés sur leur mini ordinateur T40.
Après la fusion Bull, SEMS, Transac en 1983, c'est le groupe CII Honeywell Bull qui fabriqua et vendit ces systèmes, connus en Belgique comme "Bancontact".
(Pour l'histoire, il y eut en Belgique, au départ, deux réseaux concurrents en matière de distributeurs de billets : Bancontact et Mister-Cash, ce dernier basé sur un équipement distribué par IBM. Les deux réseaux démarrèrent quasi en même temps en 1979 ).

L'ensemble était composé du distributeur, (la partie visible), du mini-ordinateur de commande, d'une imprimante destinée à garder trace de toutes les opérations et du coffre à billets, lequel était abrité dans une forte structure métallique, destinée elle-même à se fixer dans une solide structure en béton préfabriquée. Le tout était livré par Bull, ce qui nécessitait une infrastructure importante. On a relevé très peu de cas où des casseurs ont réussi à emporter cette fameuse caisse, malgré des dégâts parfois importants causés aux façades dans lesquelles l'automate était inséré !

L'utilisateur introduisait sa carte de banque (à piste magnétique) dans la fente visible en haut à droite, et une porte métallique coulissait pour libérer le poste de travail : un petit écran alphabétique et un clavier numérique plus touches de fonction.
Particularité nouvelle pour l'époque : le code langue était inscrit sur la piste magnétique de la carte client. Ainsi le dialogue s'établissait directement dans la langue du client. 4 langues étaient prévues.

Plusieurs modèles furent développés par la suite par Bull, y compris des modèles destinés au "Self Banking" à l'intérieur des banques. Ceci jusqu'à la revente de cette division à l'américain Diebold, vers 1995. (Je suis intéressé de connaitre la date exacte)


Petite histoire :

Le Bancontact photographié ci-contre fut transformé en " Biercontact " à l'occasion d'opérations publicitaires humoristiques.
Voir video reportage :
http://www.facebook.com/video/video.php?v=1414643456811&ref=share#!/photo.php?v=1414643456811&set=vb.1554320783&type=3&theater

En 1983, il fut retransformé en " Mercator Contact " et exposé à Kruibeke à l'occasion de l'anniversaire de la naissance de Mercator dans cette ville. Il distribuait de faux billets de 1.000 bef à l'effigie de Mercator.
Cet exploit fut réalisé par une équipe d'habitants enthousiastes menés par Johan Arnout.

Système d'impression sur un modèle plus récent.

Démonstration du distributeur "Minicash" qui était destiné à être installé à l'intérieur des agences banquaires.
Il le fut dans certaines agences de le Kredietbank, mais ses 100 kg n'empêchèrent pas
 que des voleurs arrivèrent à s'enfuir avec.

   
copyright G. Natan  retour menu histoire 
Visibles chez FEBB